fbpx

Cinq réseaux d’acteurs de l’apprentissage expriment leur inquiétude « profonde » dans un courrier adressé au président de la République. En cause, les conséquences de la décision gouvernementale de diminuer de 5% le niveau de prise en charge des contrats d’apprentissage le 1er septembre, avant une nouvelle diminution de 5% au 1er avril. Dans une interview au Figaro, la ministre déléguée à l’Enseignement et à la Formation professionnels Carole Grandjean répond : « notre objectif est de poursuivre le développement de l’apprentissage en assurant que l’argent public soit bien employé. »

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Generated by Feedzy