fbpx
   CONTACTEZ NOUS AU 07 81 72 29 75  

Comment installer une bannière de consentement des cookies et autres traceurs sur son blog ? C’est ce que vous allez découvrir.

En mars 2021, il faudra que votre blog se mette en conformité par rapport à l’acceptation des cookies. Mais…de quoi s’agit-il ?

Vous l’avez surement déjà remarqué sur la plupart des sites internet : il y a souvent un petit bandeau qui vous prévient que le site utilise des outils de traçabilité (cookies), et qui vous demande si vous en acceptez l’utilisation.

D’ailleurs sur TraficMania, vous avez surement remarqué depuis quelques temps que j’utilise ce genre de bandeau de préférence de confidentialité :

Pourquoi est-ce que j’ai mis en place ce bandeau d’acceptation des cookies sur mon blog ?

Parce que les règlements nous imposent de recueillir le consentement.

Sur TraficMania, les cookies concernent :

Le pixel Facebook : cet outil de suivi est indispensable si vous faites de la publicité Facebook, afin de savoir combien vous coutent vos campagnes. En résumé, je ne sais pas QUI clique sur une pub Facebook TraficMania, mais je sais combien de gens ont cliqué. Cela me permet de savoir si l’argent que je dépense sur Facebook en vaut la peine. J’arrive à mesurer l’efficacité des mes campagnes.

Les outils analytics de Google : j’ai besoin de connaitre le trafic de mon blog, les pages visitées, le temps resté, etc. Là encore, je ne sais pas QUI visite mon site, je n’ai que des données de masse. Par exemple, nombre de personnes par jour, sur telle page, etc. C’est aussi un moyen de mesurer l’efficacité de mes dépenses publicitaires Google. Nombre de clics, taux de conversion etc.

D’autres cookies YouTube, ou Vimeo, qui vous permettent simplement de visionner les contenus de ces sites que je rajoute dans certains de mes articles.

Des cookies Facebook, Twitter, qui vous permettent de partager les articles TraficMania qui vous plaisent.

Bref, rien de méchant.

J’en profite d’ailleurs pour faire mon râleur de base.

Franchement, à part faire ch… le monde…ça sert à rien

Sérieusement. Je ne vois pas en quoi c’est grave que YouTube balance un cookie pour lire une vidéo mise sur TraficMania. Je ne vois pas où est le problème si Google sait que 5600 personnes ont lu tel article en date du 18 mars.

Certains y voient une menace sur la démocratie, pas moi. J’y vois la possibilité de fournir des services utiles, le plus souvent gratuitement. Du genre Waze, Google Maps, les messageries, les vidéos YouTube … Avec une seule monnaie d’échange : voir une pub ciblée de temps en temps.

Que voulez-vous. Les gens psychotent sur la protection des données, mais sont les premiers à raconter leur intimité sur Facebook, à mettre des photos des enfants sur Instagram, et expriment leurs opinions politiques, voire leur haine sur Twitter.

Tirons le fil dans la vie réelle. Parfois, les services de la voirie mesurent le nombre de voitures qui passent sur une route, afin de voir si des aménagements sont nécessaires. Eh bien, je considère que compter ma voiture sur une route de campagne est une atteinte insupportable à ma vie privée (je ne vais pas me priver de m’en plaindre sur Facebook, d’ailleurs !).

J’exige donc que la voirie, avant de faire un comptage avec ma bagnole, me fasse signer un consentement 🙂

Cherchez l’erreur.

Mais c’est ainsi. C’est la loi, donc je tente de m’y conformer.

Car là aussi, évidemment, rien n’est simple.

Le RGPD: une complexité règlementaire ahurissante

Le RGPD est un pavé, loin d’être clair, qui laisse la place à l’interprétation. Tout comme la CNIL, qui elle se contente de « recommander », ou alors, se laisse la possibilité du « cas par cas ».

Bienvenue dans la zone grise.

Faire un truc simple, du genre, ceci est autorisé, ceci est interdit, c’était impossible apparemment. Bref, vive les textes bureaucratiques incompréhensibles.

D’ailleurs, sur la Cnil, vous trouverez ce genre de perles :

« Pour faciliter l’analyse et la compréhension fine du texte du règlement européen, la CNIL propose une navigation visuelle dans le texte du règlement à partir des liens ou interactions entre ses articles et ses considérants ». Ses considérants ? WTF !

Voici donc à quoi ressemble cet outil d’aide. Bonne chance.

Vous l’avez compris. C’est complexe. Les juristes eux-mêmes rament. Alors moi, modeste blogueur sans compétences juridiques, vous pensez bien que je me contente d’espérer être à peu près dans les clous.

Voici quelques ressources :

Le RGPD

L’outil de compréhension du RGPD (encore plus complique que le RGPD, lol)

Les recommandations CNIL sur les cookies et traceurs

Devez-vous mettre en place une bannière de consentement des cookies sur votre blog ?

Pour le coup, la CNIL est claire.

Si vous utilisez des traceurs, l’internaute doit avoir la possibilité de les refuser.

 (C’est là qu’on voit la débilité du truc : si vous refusez cela, par exemple, vous ne pouvez plus voir une vidéo YouTube que je rajoute dans un article…donc en vérité, quasiment tout le monde accepte).

Mais c’est là que cela se corse.

Et si la personne veut choisir les traceurs ? Twitter, oui, mais Instagram, non ?

Vous devez avoir un outil qui les détecte, les propose à l’internaute, et lui offre la possibilité du « à la carte ».

Un peu comme cela :

Afin de me simplifier la vie, j’ai donc décidé d’installer un plugin qui fasse le travail pour moi.

Quel plugin de création de bannières d’acceptation des cookies et de paramètre de confidentialité choisir ?

J’ai tout de suite écarté les plugins gratuits. Pourquoi ? Parce qu’une solution fiable avec les mises à jour selon les évolutions règlementaires va demander du développement informatique continuel.

Et qu’un développement informatique nécessite des programmeurs compétents… et que les personnes compétentes ne bossent pas gratuit. Comme vous, comme moi.

J’ai donc regardé le marché, et voici mon choix.

Borlabs Cookies, le meilleur plugin RGPD, gestion des consentements du marché

C’est un plugin conçu en Allemagne .

  • Mises à jour régulières.
  • Possibilité de paramétrer la bannière de consentement comme on le souhaite.
  • Vendu en un fois, pas en abonnement, prix raisonnable de 39 euros.
  • Utilisé par plus de 100 000 sites.

Comment paramétrer Borlabs Cookies ?

Voici le paramétrage en place sur TraficMania. Vous pouvez le reprendre sur votre site. Attention, vous l’avez vu, je ne suis pas juriste, et le RGPD est une usine à gaz. J’ai fait comme j’ai pu, et je ne garantis pas que je sois 100% conforme aux exigences. Mais cela me semble satisfaisant.

Plutôt qu’un long discours, voici une vidéo sur les paramétrages sur TraficMania.

Vous pouvez les recopier si vous estimez qu’ils vous plaisent.

Découvrez les détails de ce plugin, et achetez Borlabs Cookies

Pour découvrir ou acheter Borlabs Cookies, cliquez ici.

C’est un lien affilié. Pourquoi ?

Parce que ce plugin est un bon plan. Fiable, facile, efficace, économique, car vendu sans abonnement.

 Avec cela, vous êtes certain de pouvoir paramétrer votre bannière en conformité RGPD.

Vous n’avez pas le choix. Si vous avez un blog WordPress, si vous avez des boutons de partages réseaux sociaux, si vous utilisez google Analytics, ce plugin vous permet de vous conformer à cette disposition réglementaire obligatoire.

Découvrir Borlabs Cookies ici.

Cet article Comment mettre un consentement des cookies et des traceurs sur son blog? est apparu en premier sur Trafic Mania.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *