fbpx

Les Chambres de métiers et de l’artisanat et la Fnadir montent au créneau sur l’aide unique de 6 000 euros pour dénoncer une mesure en trompe l’œil. En cause, un manque à gagner préjudiciable pour les plus petites entreprises qui embauchent des apprentis aux niveaux bac et infra-bac.

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generated by Feedzy