fbpx

« Le gouvernement veut, par voie d’amendement au PLF (projet de loi de finances) 2023, instaurer un reste à charge pour les salariés qui mobilisent leur compte personnel deformation (CPF). Pour la CFDT, ce n’est pas acceptable tant sur le fond que sur la forme », a estimé Yvan Ricordeau, secrétaire national CFDT en charge de la formation professionnelle, dans une déclaration écrite.

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generated by Feedzy